Les SCPI encore et toujours en première place pour 2018

Par France SCPI, le .
Temps de lecture : 1min
Les SCPI révèlent encore leur force et leur potentiel pour cette année 2018 qui devrait encore être satisfaisante pour les épargnants qui se sont tournés vers la Pierre-papier.
Les SCPI encore et toujours en première place pour 2018

Le TDVM, qui correspond au taux de rendement des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) et fait couler tant d’encre devrait rester stable pour cette année 2018. C’est ce qu’il ressort d’une étude effectuée et basée sur le 1er trimestre 2018. En effet, alors qu’il était de 4,43% en moyenne en 2017, il devrait se situer autour des 4,3%. Ce produit qui attire autant qu’il fait peur pour ses inconvénients (non liquidité, non garantie des loyers et du prix des parts) devrait encore figurer parmi les plus rentables du paysage des placements français. Puisqu’à ce TDVM, il faut aussi ajouter la revalorisation du prix des parts. Cette revalorisation a été importante cette année (PF Grand Paris pour quasiment 5% par exemple) qui devrait amener la performance globale des SCPI à 6% pour l'année 2018. Plutôt séduisant quand on connait les taux court terme.

Et forcément, ces bons résultats attirent les épargnants : pour ce premier semestre, quelques 1,2 milliard d’euros ont afflué vers la pierre-papier dont 46% dans les SCPI investies dans les bureaux. Plus d’un quart de cette collecte s’est faite sur des SCPI dites diversifiées (présentes sur des actifs de santé et d’hôtellerie entre autres). Selon nos observations, chez France SCPI, cette classe spécifique des SCPI a de beaux jours devant elle et devrait rattraper les SCPI plus classiques.

La région est aussi un facteur important de différenciation entre les SCPI puisque les gérants se sont, en moyenne, plutôt tournés en début d’année vers des actifs situés en régions. Ces biens, éloignés de la Capitale et sa de l'Ile de France permettent d’encaisser des loyers plus importants.

Source: Le Point