Recevoir le Guide des SCPI
RECEVOIR LE GUIDE DES SCPI
Les 10 pages essentielles à lire avant d'investir en SCPI
* Champ obligatoire. France SCPI respecte votre vie privée et n'utilise vos données personnelles que pour vous fournir les services demandés. Vous pouvez vous désabonner de ces communications à tout moment, comme expliqué dans notre Politique de confidentialité. En soumettant le formulaire, vous autorisez France SCPI à stocker et traiter vos données personnelles pour vous fournir le contenu demandé.

Investir en SCPI en démembrement est sans doute une des manières les moins connues pour l’investissement dans la pierre papier. Pourtant le montage financier en démembrement de propriété est extrêmement astucieux. Il peut, selon les situations s’avérer plus pertinent qu’un investissement SCPI classique.

Définition du démembrement

Pour comprendre le démembrement de propriété, il est important de commencer par définir ce qu’est la pleine-propriété :

Plus couramment appelée propriété, la pleine propriété est simplement le fait de disposer pleinement d’un bien, de le vendre, le conserver ou d’en percevoir les loyers si ce bien est loué.

Cette pleine propriété peut se décomposer en 2 types de droits :

  • L’usufruit
  • La nue -propriété

L’usufruit est le droit de :

  • Jouir du bien, c’est-à-dire y habiter,
  • D’en percevoir les fruits, c’est-à-dire d’encaisser les loyers s’il est loué.

La nue-propriété est le droit de disposer du bien à l’extinction du droit d’usufruit.

Schéma du démembrement

Comprendre le démembrement

Les différents types de démembrement

Il existe 2 types de démembrements :

Le démembrement viager qui est le plus courant puisque c’est le démembrement rencontré lors des successions et notamment lorsqu’un des parents prédécède. Le conjoint survivant devient usufruitier et les enfants nu-propriétaires.

Le démembrement temporaire qui est défini par un nombre d’années bien précis au terme desquelles le nu propriétaire devient automatiquement plein propriétaire.

Le démembrement en SCPI est majoritairement temporaire et les durées sont en général de 5, 10 ou 15 ans mais vont de 3 à 20 ans.

Le démembrement SCPI en nue-propriété

La nue-propriété est donc une des composantes du démembrement qui permet d’investir de manière détournée dans les SCPI. En effet, si l'épargnant n’a pas besoin de revenus immédiatement, cela peut être pertinent d’investir en nue-propriété de SCPI.

Le démembrement de SCPI en nue-propriété

Le démembrement SCPI en usufruit

Le démembrement SCPI en usufruit est la contrepartie du démembrement en nue-propriété. Cette solution est pertinente pour un épargnant d’investir en usufruit de SCPI s’il est faiblement imposé et qu’il recherche de forts compléments de revenus de manière immédiate. Il est également pertinent d’y investir pour imputer des déficits fonciers.

Le démembrement de SCPI en usufruit

Quelles sont les contraintes d’un investissement en démembrement SCPI

L’investissement en démembrement SCPI comporte les mêmes risques qu’un investissement SCPI classique. Entre revenus non garantis et variations possibles du prix de la part, retrouvez tous les risques SCPI en détail.

La contrainte supplémentaire lorsqu’on investit en nue-propriété ou en usufruit de SCPI est le blocage pur et simple de son investissement durant toute la durée du démembrement. Contrairement à un investissement classique en pleine propriété dans lequel on peut ressortir à n’importe quel moment, investir en démembrement de SCPI nécessite d’être parfaitement conscient du blocage de la somme placée. Autrement dit, l’épargnant ne pourra pas revendre ses parts pour récupérer son capital pendant cette période.

En savoir plus sur les risques