Bientôt une nouvelle classification pour les SCPI ?

Par Mariane Reynier
Publié le | Dernière modification le
Temps de lecture : 2 min
Face à la diversification de typologie des actifs en SCPI, l’ASPIM et les sociétés de gestion élaborent une classification plus représentative du portefeuille immobilier des véhicules de placement. Bientôt une nouvelle classification pour les SCPI ?

Une nouvelle classification SCPI ? Depuis quelques années, il est vrai que le marché des SCPI est en nette progression. De fait, les actifs gérés par les sociétés de gestion sont nombreux et leur typologie devient de plus en plus variée. Finalement, les classifications des SCPI actuelles ne représentent plus réellement leur portefeuille immobilier. L’ASPIM et les sociétés de gestion sont donc en train de définir les contours d'une nouvelle classification, plus variée et représentative de la typologie des actifs pour solutionner ce problème.

Pourquoi les SCPI sont-elles classifiées ?

Auparavant, la typologie des actifs était très peu diversifiée. Les SCPI étaient facilement classées en 4 catégories distinctes :

  • Les SCPI de bureaux, 
  • Les SCPI de commerces,
  • Les SCPI diversifiées, qui investissent principalement en immobilier d’entreprise comme des bureaux, des locaux commerciaux, des entrepôts, etc.
  • Les SCPI spécialisées, aussi appelées SCPI thématiques, concentrent leur acquisition dans un secteur d’activité précis.

Cette classification SCPI permet aux investisseurs d’avoir une idée claire et précise du patrimoine immobilier d’une SCPI. Ainsi, ils peuvent les comparer plus simplement les unes avec les autres.

Mais la croissance des SCPI et leur marché a mis en évidence de nouvelles typologies d’actifs encore non répertoriées. A titre d'exemple, les SCPI résidentielles non fiscales occupent une part de plus en plus importante dans les SCPI mais rentrent dans la catégorie diversifiée.

Quelle pourrait être la nouvelle classification des SCPI ?

La nouvelle classification SCPI qui ressortirait de la collaboration entre les sociétés de gestion et l’ASPIM se sont concertées pour segmenter les SCPI en fonction de la stratégie d’acquisition et des typologies d’actifs :

  • Stratégie à prépondérance de bureaux,
  • Stratégie à prépondérance de commerces,
  • Stratégie à prépondérance résidentiel (dont les résidences gérées),
  • Stratégie à prépondérance de logistique et de locaux d’activités (dont les locaux industriels),
  • Stratégie à prépondérance d'hôtels, tourisme et loisirs (dont l'hôtellerie de plein-air),
  • Stratégie à prépondérance de santé et d'éducation (dont les Ehpad, centres de santé, écoles, crèches),
  • Stratégie à prépondérance alternatifs : toute autre typologie d’actif ne faisant partie d’aucune classification précédente.

En ce qui concerne les SCPI diversifiées, elles garderont cette classification à condition que leur patrimoine possède au moins 3 typologies d’actifs différents mais qu’aucun ne dépasse 50% de l’allocation totale en valeur.

C’est la société de gestion elle-même qui serait amenée à choisir sa classification sur la base de son patrimoine immobilier actuel. Cette nouvelle classification permettrait de comprendre plus concrètement ce qui compose le portefeuille immobilier d’une SCPI. 

Partager cet article