Recevoir le Guide des SCPI
RECEVOIR LE GUIDE DES SCPI
Les 10 pages essentielles à lire avant d'investir en SCPI
* Champ obligatoire. France SCPI respecte votre vie privée et n'utilise vos données personnelles que pour vous fournir les services demandés. Vous pouvez vous désabonner de ces communications à tout moment, comme expliqué dans notre Politique de confidentialité. En soumettant le formulaire, vous autorisez France SCPI à stocker et traiter vos données personnelles pour vous fournir le contenu demandé.
SCPI à capital fixe ou variable, que faut-il choisir ?

La SCPI est un produit d’épargne qui permet à chacun d’investir dans l’immobilier sans être contraint par la gestion d’un bien. En effet, qu’elle soit à capital fixe ou variable, une Société Civile de Placement Immobilier fait appel à l’épargne collective pour acheter un patrimoine de plusieurs actifs de bureaux, de commerces ou de locaux d’activités par exemple. En contrepartie, les investisseurs détenteurs de parts obtiennent un potentiel revenu locatif. Mais il existe une distinction entre les SCPI à capital fixe et à capital variable qui impacte directement le mécanisme d’achat et, surtout, la revente de ses parts.

Comment fonctionne une SCPI à capital fixe ?

À l’origine de la pierre papier dans les années 60, toutes les SCPI étaient à capital fixe. Il en reste aujourd’hui très peu mais leur principe est toujours le même : un plafond de collecte est fixé dès leur lancement, permettant ainsi à ces SCPI de maîtriser l’encours détenu et par conséquent le rendement distribué aux associés. Cet avantage représente également un frein dans le développement des véhicules à capital fixe. Le nombre de parts émises sur le marché étant limité, son portefeuille ne peut pas être étoffé ou renouvelé.

Une SCPI à capital fixe peut toutefois choisir d’augmenter temporairement le plafond de son capital pour étendre son portefeuille immobilier. Dans ce cas, sa société de gestion doit définir un prix de souscription, en accord avec la valeur d’expertise du portefeuille, le montant de l’augmentation et sa durée. Au-delà des périodes d’augmentation de capital, les investisseurs doivent passer par le biais du marché secondaire pour acheter des parts d’une SCPI à capital fixe. Celui-ci est organisé par la confrontation mensuelle entre l’offre et la demande de parts, organisé par la société de gestion. Par conséquent, ce n’est plus la valeur du patrimoine mais l'attrait pour une SCPI qui définit son prix de part.

Exemples de SCPI à capital fixe

On compte aujourd’hui une dizaine de SCPI fermées à la collecte de fonds et nous en avons donc sélectionné deux qui nous semblent pertinentes.

La SCPI Immo Placement

Immo Placement est une SCPI de rendement historique d’Atland Voisin. Elle est principalement positionnée sur les actifs de bureaux localisés en région Rhône Alpes Auvergne. Du côté de ses performances, elle affiche un rendement nettement supérieur à la moyenne des SCPI à prépondérance de bureaux, soit un taux de distribution de 5,53% en 2021. Bien qu’elle soit une SCPI à capital fermé, sa société de gestion procède régulièrement à des augmentations de capital pour maîtriser le développement de son portefeuille.

Découvrir Immo Placement

La SCPI Sofiprime

En plus d’être une SCPI à capital fixe, la SCPI Sofiprime est une SCPI de plus value. Contrairement à une SCPI de rendement, son objectif est de créer de la performance à travers l’augmentation de la valeur de ses biens immobiliers. Cette SCPI détient donc des actifs primes dans les quartiers stratégiques de Paris sujets à de potentielles revalorisations.

Découvrir Sofiprime

Comment fonctionne une SCPI à capital variable ?

Progressivement, les sociétés de gestion ont lancé des SCPI à capital variable dont la souscription et la cession est possible à n’importe quel moment. La capitalisation et par conséquent la valeur de ces SCPI dépendent du nombre de demandes de souscription amoindri des demandes de cession, c’est-à-dire la collecte nette. Leur fonctionnement apporte donc davantage de flexibilité aux épargnants. En effet, l’investisseur qui souhaite revendre ses parts peut faire une demande de retrait auprès de la société de gestion à n’importe quel moment. Le délai constaté pour la vente de parts est actuellement en 2023 de 3 semaines.

En contrepartie, l’investisseur s’expose à un risque plus important vis-à-vis du rendement perçu. Les revenus perçus peuvent être amenés à varier au fur et à mesure que de nouvelles parts sont émises sur le marché en attendant que cette épargne soit investie dans des biens immobiliers.

Exemples de SCPI à capital variable

La plupart des véhicules du marché sont désormais à capital variable. En guise d’exemples, voici deux SCPI dont la capitalisation s’est étoffée progressivement sans amoindrir les rendements versés aux épargnants.

La SCPI PFO2

PFO2 est une SCPI emblématique du marché de la pierre papier. Gérée par Perial AM depuis 2009, sa capitalisation a augmenté progressivement pour atteindre près de 3 milliards d’euros. Elle dispose d’un patrimoine essentiellement constitué de bureaux d’entreprises dont la répartition est diversifiée en France, à Paris et à l’étranger. Son positionnement en zone euro offre à ses associés une fiscalité plus douce.

Découvrir la SCPI PFO2

La SCPI Primovie

Primovie fait partie des SCPI avec l’une des capitalisations les plus fortes du marché. Elle est reconnue pour avoir fait l’acquisition massive d’immeubles dédiés à la santé et l'éducation, à savoir les hôpitaux, les cliniques, les maisons de retraite, les écoles, etc. Son taux de distribution constaté en 2022 s’élève à 4,6%, soit un rendement légèrement supérieur à la moyenne.

Découvrir la SCPI Primovie

Les différences entre les SCPI à capital fixe et variable : le tableau récapitulatif

Pour aider les épargnants à faire leur choix entre une SCPI à capital fixe et une SCPI à capital variable, France SCPI met à disposition un tableau récapitulatif des avantages et des inconvénients de celles-ci.

SCPI à capital fixe SCPI à capital variable
Le nombre de parts émises est limités Le nombre de parts émises est illimités
Le rendement est stable Le rendement peut varier en fonction de la collecte et la création de nouvelles parts
L’achat de parts sur le marché secondaire peut être difficile La facilité d’accès pour les investisseurs
Le développement de la SCPI est limité Le patrimoine de la SCPI peut croître au fur et à mesure de sa collecte
La liquidité est limitée sur le marché secondaire La facilité de céder ses parts en quelques semaines

Il faut toutefois rappeler que tout investissement dans une SCPI comporte des risques : les revenus ne sont en effet jamais garantis et peuvent varier à la hausse comme à la baisse. Par ailleurs, les performances d’une SCPI s'apprécient sur l’année précédente, elles ne préjugent donc jamais des performances futures.

Quelques questions fréquentes

Aller plus loin

Pourquoi investir en SCPI ?

Placer ses économies signifie peut-être pour vous « préparer la retraite », ou « mettre de côté pour les études des enfants », ou encore « assurer mon propre avenir financier »...

Pour plus d'informations & de conseils, découvrez notre guide des SCPI.