Est-il possible de revendre une partie de ses parts de SCPI

La question de savoir si un épargnant peut revendre une partie de ses parts de SCPI est récurrente.

La flexibilité est un avantage très important dans la pierre papier. Après avoir acheté plusieurs parts, l'investisseur peut tout à fait décider de revendre une partie de ses parts de SCPI. Contrairement à un investissement immobilier classique ou la revente doit être totale, l'investissement SCPI est sécable à partir du moment où la revente se fait en nombre de parts.

La revente d'une partie des parts de SCPI : un avantage en cas de problème.

Malgré les mises en garde sur la durée de détention des SCPI (minimum 10 ans) et leur liquidité relative, il arrive parfois que certains investisseurs aient besoin de récupérer une partie de leur investissement. Ce retrait ne pose aucun problème et permet aux investisseurs de récupérer des liquidités après avoir supporté les fameux frais de souscription.

En cas de donation, la flexibilité des SCPI est aussi un énorme avantage

Un épargnant qui fait donation d'un bien immobilier à ses enfants les expose à l'indivision et cette situation donne souvent lieu à des conflits. L'un souhaite vendre le bien, l'autre veut le conserver pour percevoir des revenus locatifs, etc. Dans le cas des SCPI, le donateur donne 50% de ses parts à l'un et 50% à l'autre. Chacun fait ce qu'il veut avec ses parts supprimant tout désaccord possible.

La flexibilité des parts de SCPI permet de palier à de nombreux problèmes. Pour aller plus loin et comprendre les SCPI, vous pouvez vous rendre sur le site de France SCPI.

Partager cet article