Où et comment placer son épargne pendant le confinement ?

Par France SCPI
Publié le | Dernière modification le
Temps de lecture : 4 min

Investir son épargne pour la faire fructifier n'est pas chose aisée en temps normal. Alors que dire pendant cette crise du Coronavirus ? Le confinement implique des milliards € d'épargne supplémentaires en France et ces économies, pour celles qui ne sont pas dépensées, devront être investies. Mais Comment ?

Où et comment placer son épargne pendant le confinement ?

Placer l’épargne accumulée pendant le confinement est une question que chacun va se poser. Car ces deux derniers mois durant lesquels les français sont restés confinés sont synonymes de dépenses réduites et donc d’épargne forcée. Alors que peuvent faire les français pour placer leurs économies sur des placements qui rapportent après cette crise du Coronavirus ? Tour d’horizon des possibles.

SOMMAIRE

  1. Un niveau d’épargne accumulée record
  2. Les livrets A et LDD
  3. Les actions et les marchés financiers
  4. Les SCPI de rendement

Un niveau d’épargne accumulée record

Durant cette période de confinement forcée qui dure depuis le 17 mars dernier, l’épargne accumulée des français a atteint des sommets. Le cœur n’est évidemment pas à la dépense mais plutôt au bas-de-laine en attendant que la crise du Coronavirus passe. Et cela se ressent sur la collecte des livrets A et LDD qui avoisine les 4 milliards € en mars dernier. Mais cette épargne mise de côté ne va pas du tout dans le sens que veut donner le gouvernement à l’argent. Il souhaite au contraire inciter l’investissement pour cette période de récession qui s’annonce comme la plus forte jamais connue depuis la seconde guerre mondiale.

A la fin du confinement, l’épargne totale des français représentera 55 milliards € selon l’Observatoire Français des Conjonctures Économiques (OFCE). Au-delà du niveau de dépenses qui sera probablement exceptionnel selon ce même observatoire, il est nécessaire de savoir comment et où placer l’épargne accumulée

Les livrets A et LDD

C’est déjà ce que font les épargnants français et il s’agit souvent d’un placement d’attente. Si les investisseurs souhaitent percevoir du rendement, nous déconseillons fortement d’investir sur des livrets bancaires basiques. Avec des taux de rendement inférieurs à 1%, ils ne peuvent être qu’une situation d’attente avant d’investir sur des placements plus long terme.

Les actions et les marchés financiers

Beaucoup d’experts disent, alors même qu’on est en période de confinement, qu’il faut investir au capital des sociétés et que la conjoncture constitue ce qu’on appelle un point bas. En d’autres termes, la probabilité pour le cours des actions remonte est plus forte que l’inverse.

La réalité, c’est qu’aucun expert ne peut se targuer de connaitre l’avenir, encore moins de savoir combien de temps durera la totalité du confinement et s’il doit y avoir une nouvelle vague d’épidémie de Covid-19.

Ce que nous conseillons chez France SCPI, c’est d’attendre une réelle sortie de confinement pour placer son épargne sur des actions ou même des Unités de Compte dans un contrat d’Assurance-Vie. Cependant, il peut être judicieux d’ouvrir une enveloppe (Compte-Titres, PEA, Assurance-Vie) pour figer une date d’ouverture et gagner du temps sur l’antériorité fiscale.

Les SCPI de rendement

Cela pourrait être le placement qui tire son épingle du jeu. Placer son épargne sur des SCPI pour faire face à la crise du Coronavirus permettrait de percevoir des revenus complémentaires.

Les SCPI de rendement permettent d’investir indirectement dans l’immobilier, classe d’actif défensive en temps de crise. L’immobilier professionnel, sous-jacent principal  de la SCPI, n’est pas insensible aux fluctuations de marché mais permet d’obtenir un rendement régulier et constant. Depuis 1989 et après plusieurs crises, le recul permet d’observer le comportement des SCPI lors de périodes de turbulences. Durant la dernière crise de 2008, alors même que les marchés boursiers ont vu leurs valorisation chuter de moitié, les SCPI ont continué de servir un rendement supérieur à 5%. La valorisation des parts de SCPI à quant à elle subit une baisse de 5%.

 

Besoin de conseils sur les SCPI ? Contactez-nous

Partager cet article