Le coworking et les SCPI

Par France SCPI, le .
Temps de lecture : 1min
les SCPI vont enfin pouvoir investir plus dans les espaces de coworking. Le législateur a validé 3 amendements qui vont faciliter l'accès des SCPI à ce type d'investissement dans lequel elles ne pouvaient que peu investir du fait de leur objet social.
Le coworking et les SCPI

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) sont des sociétés relativement anciennes avec un objet social défini et restreint. Elles collectent des fonds pour les investir dans des biens immobiliers professionnels. Ça c’était avant. Depuis le vendredi 5 octobre dernier, les députés ont en effet adopté trois amendements pour que la Pierre-papier, autre nom de la SCPI, puisse prendre part aux changements économiques auxquels se prépare la France.

Les députés ont en effet constaté que la France avait des besoins importants quant aux financements liés au secteur immobilier notamment pour les résidences étudiantes, les résidences seniors et celles d’hébergement touristiques. Le législateur a également constaté que les attentes dans l’immobilier commercial ont fortement évolué : les preneurs à bail souhaitent bénéficier de prestations supplémentaires : conciergerie, restauration, etc. Ces nouvelles attentes sont directement liées à des révolutions numériques et aux nouveaux comportements qu’elles engendrent. Entre autres la demande croissante d’espaces de travail partagés : les lieux de coworking. Ces espaces pour lesquels la demande ne cesse de grandir sont les lieux de travail de demain, en particulier pour les travailleurs indépendants. Il parait donc essentiel d’accompagner le développement de l’offre.

Grâce à ces nouveaux amendements, la législation qui freinait jusqu’ici la capacité des SCPI à investir dans des biens qui offrent ces services, s’assouplit donc pour laisser aux Sociétés de Gestion la possibilité de s’inscrire dans cette politique d’innovation dans l’immobilier.

Cantonné à l’acquisition, la construction et la gestion d’immeubles destinés à la location, l’objet social des SCPI s’étend désormais à la possession de biens meubles et va également permettre aux SCPI d’acquérir tous les équipements nécessaires à la « bonne gestion du patrimoine » tels que des réseaux informatiques, téléphoniques, etc. Les SCPI vont ainsi pouvoir financer les biens meubles et meublants afin de compléter l’offre immobilière et surtout de permettre d’offrir un nouveau débouché aux capitaux en favorisant la création de valeur et l’innovation productive.

France SCPI