Recevoir le Guide des SCPI
RECEVOIR LE GUIDE DES SCPI
Les 10 pages essentielles à lire avant d'investir en SCPI
* Champ obligatoire. France SCPI respecte votre vie privée et n'utilise vos données personnelles que pour vous fournir les services demandés. Vous pouvez vous désabonner de ces communications à tout moment, comme expliqué dans notre Politique de confidentialité. En soumettant le formulaire, vous autorisez France SCPI à stocker et traiter vos données personnelles pour vous fournir le contenu demandé.

Qu’est-ce que l’ISR ?

L’ISR ou l’Investissement Socialement Responsable est une stratégie d’investissement visant à compléter l’analyse financière des entreprises avec des critères extra-financiers.

L'Association française de la gestion financière (AFG) et le Forum pour l'investissement responsable (FIR) ont publié en 2013 une note définissant l’ISR comme un placement qui permet de conjuguer une performance économique et un impact social et environnemental. Par ailleurs, l’ISR doit financer les entreprises publiques ou privées qui contribuent au développement durable quel que soit leur secteur d'activité.

En d’autres termes, avant d’investir dans une entreprise, les gérants des sociétés de gestion s’appliquent à analyser son impact sur le reste de la Société. Les critères pris en compte peuvent être très variés mais sont souvent regroupés sous l’acronyme ESG pour critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance.

Pour évaluer l’impact d’une société sur l’Environnement, les gérants prennent en compte plusieurs éléments qui peuvent être :

  • Sa consommation d’énergie,
  • Ses émissions de gaz à effet de serre,
  • Sa gestion de l’eau.

L’analyse de son impact social se concentre sur la façon dont elle se comporte avec ses parties prenantes comme ses partenaires, fournisseurs ou prestataires. Son impact social se mesure également sur ses politiques RH internes comme sa stratégie de lutte contre les discriminations par exemple.

Enfin, le pilier Gouvernance regroupe les critères relatifs à la gestion et au contrôle de l’entreprise dans son ensemble. On y retrouve notamment la politique de rémunération des employés, celle des dirigeants et les droits des actionnaires.

Dynamisé par la demande des investisseurs, la dimension ISR s’est fortement développée ces dernières années. De plus en plus conscients des enjeux sociétaux et environnementaux, les épargnants ont exprimé l’envie de donner davantage de sens à leurs investissements. Selon une étude de l’Ifop, 6 français sur 10 déclarent accorder une place importante aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements (1).

Les sociétés de gestion répondent donc à cette attente en développant de nouveaux fonds socialement responsables. Il existe à présent plusieurs stratégies de gestion dite ISR mais on en distingue principalement deux :

  • L’exclusion des secteurs controversés (arme, tabac, pornographie, alcool, jeux d’argent, combustibles fossiles, etc.),
  • L’approche « best-in-class » qui consiste à sélectionner les entreprises les mieux notées au niveau des critères ESG.

Deux stratégies qui se complètent la plupart du temps et qui peuvent se voir adjoindre des thématiques de gestion additionnelles plus ou moins exigeantes. Ainsi, certains fonds investissent uniquement dans les sociétés à impact positif sur la société (tri des déchets, amélioration de la gestion de l’eau…). Dans cette stratégie, les autres entreprises, dont l’impact positif n’est qu’une conséquence indirecte de leur activité, sont exclues. C’est ce qu’on appelle les « fonds à impact ».

Investir en ISR est donc un moyen de donner du sens à son épargne mais aussi de maximiser ses chances de gains. Plusieurs études ont démontré que les entreprises les plus vertueuses en matière d’ESG sont plus rentables sur le long terme. En effet, en prenant en compte leur impact sur l’environnement et la société, elles anticipent davantage les éventuels risques susceptibles de compromettre à terme leur santé financière. Elles améliorent également leur image publique, ce qui leur permet de conserver une bonne réputation et même de retenir leurs talents, soucieux de travailler pour une entreprise responsable. Selon une étude réalisée en 2020 par Chen Hongxin de l’Ecole Polytechnique, les fonds dits ISR présentent des performances similaires à la moyenne du marché et 62% la dépassent.

Qu’est-ce que le label ISR ?

Le label ISR a été créé en 2016 et permet d’accréditer les fonds qui pourraient être tentés par tromper l’épargnant en abusant de l’aspect vert du marketing. Les pouvoirs publics ont donc accrédité plusieurs sociétés pour délivrer ce fameux sésame.

En savoir plus sur le label ISR.

Comment investir en ISR ?

Il existe plusieurs façons de réaliser un investissement socialement responsable. Le plus simple est de sélectionner un fonds labellisé ISR, que ce soit un OPCVM actions, obligations ou bien encore un fonds immobilier. Plusieurs supports permettent d’investir de manière responsable.

L’ISR dans l’assurance vie

Il est possible d’intégrer un ou plusieurs fonds labellisés ISR dans un contrat d’assurance vie multi-supports. Depuis le 1er janvier 2020, la loi Pacte impose à tous les assureurs de référencer dans leurs offres au minimum une unité de compte (UC) labellisée ISR, une UC verte ou une UC solidaire. À partir du 1er janvier 2022, ils devront systématiquement proposer les trois. À cette date également, un effort devra être fait quant à l’information des épargnants sur l’impact du fonds choisi dans la transition écologique. Chaque contrat d’assurance vie devra présenter clairement le nombre d’unités de compte labellisées proposées aux potentiels investisseurs. Ces derniers recevront également tous les ans des informations sur la politique d’intégration des impacts environnementaux et sociaux dans la gestion du fonds en euro du contrat, ainsi que sur les montants investis dans des fonds labellisés ISR.

L’ISR dans un PEA

Les épargnants peuvent également réaliser de l’ISR via leur Plan d’Épargne en Actions (PEA). Ce véhicule d’investissement permet d’acquérir des actions, des trackers ou encore des parts d’OPCVM Les détenteurs d’un PEA ont donc deux principales options pour donner du sens à leurs investissements. Ils peuvent sélectionner eux-mêmes les entreprises les plus vertueuses et les intégrer à leur plan d’épargne en actions. Ils peuvent également faire confiance aux sociétés de gestion en investissant dans les fonds labellisés ISR.

La liste des fonds labellisés ISR éligibles au PEA est consultable sur le site officiel du label ISR.

ISR dans les SCPI

Depuis fin 2020, le label ISR a été étendu aux Fonds d’Investissement Alternatifs (FIA), parmi lesquels on retrouve les fonds immobiliers et notamment les SCPI. Fin septembre 2021, 9 SCPI labellisées ISR étaient recensées. Au 30 juin 2021, ces SCPI labellisées ISR représentaient 12 % de la capitalisation totale des SCPI et représentaient déjà 21 % de la collecte nette du deuxième trimestre 2021. Le label ISR est décerné aux SCPI dont les gérants ont présenté un plan d’amélioration de leurs actifs immobiliers au comité du label. Si le label est obtenu pour trois ans, ils doivent présenter un suivi de leurs engagements chaque année.

Découvrir toutes les SCPI ISR

(1) « L'intérêt des Français pour la finance responsable se confirme », Enquête IFOP pour le FIR et Vigeo Eiris, Septembre 2019.

(2) Association française des sociétés de placements immobiliers

Articles récents

  • La SCPI Remake Live est labellisée ISR

    La SCPI Remake Live est labellisée ISR

    Publié le 03/06/2022
    Quelques mois après son lancement, la SCPI Remake Live obtient le label ISR. Celui-ci vient confirmer la position de Remake Asset Management de sociét...