Malgré des rendements en baisse, les épargnants plébiscitent toujours la pierre-papier

Publié le