Comprendre les SCPI
en 15 minutes

Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est une société qui acquiert de l'immobilier d'entreprise (bureaux, commerces, entrepôts, parkings, maisons médicalisées, ...).

L'investisseur particulier, en acquérant une part de cette SCPI, devient propriétaire d'une part de l'ensemble des immeubles au prorata de son investissement. Il reçoit ainsi une partie des loyers perçus sous forme de dividendes.

fonctionnement

Un produit simple.
Des avantages importants.

Aucune gestion

Vous ne vous occupez de rien contrairement à l'immobilier classique. Les charges administratives et locatives, les travaux, les ventes, la comptabilité, la gestion des locataires constituent le savoir-faire de la société de gestion de la SCPI.

Dilution du risque

Une SCPI détient une multitude d'immeubles et de locataires, ce qui permet de diluer le risque locatif (perte de locataire ou vacance d'un immeuble), mais aussi le risque de dévalorisation de la part (atténué par le nombre important d'immeubles).

Fort rendement*

En 2017, les SCPI ont versé en moyenne à leurs associés un rendement de 4,44%. Le but est évidemment de générer des revenus stables et performants dans le temps. Même si les performances passées ne présagent pas de l'avenir, les SCPI se sont révélées être un très bon placement en comparaison aux autres produits d'investissement.

Les SCPI comparées aux autres placements

Taux de Rentabilité Interne (TRI) basé sur 20 ans de 1996 à 2016. Source IEIF.

Réglementation

Une SCPI est agrémentée et contrôlée par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF). Un commissaire aux comptes certifie les comptes chaque année. Une SCPI est une société non cotée : ses actions ne s'échangent pas sur le marché boursier.

Plusieurs types de SCPI
pour différents besoins

SCPI Classiques

Les SCPI Classiques sont composées quasi-exclusivement d'immobilier d'entreprise (bureaux, commerces, entrepôts...). Les locataires sont donc des entreprises (EDF, RATP, ...). Les zones géographiques d'investissement sont diversifiées entre Paris, les régions et l'Europe. L'objectif est ici de générer des revenus importants et stables dans le temps.

SCPI Fiscales

Les SCPI fiscales sont composées d'actifs immobiliers éligibles aux dispositifs de défiscalisation type lois PINEL, MALRAUX, SCELLIER, etc... L'objectif est ici de pouvoir défiscaliser tout en se créant un capital et des revenus fonciers.

SCPI de plus-value

Les SCPI de plus-value sont composées majoritairement d'appartements haussmanniens soumis à la loi de 1948, en viager ou en nue-propriété, situés principalement à Paris. La SCPI ne génère pas de revenu foncier mais cherche à créer une plus-value à terme sur la revente de ses immeubles.

Au comptant ou par emprunt,
différentes façons d'investir,
pour chaque situation

Points importants à avoir à l'esprit

Investir en SCPI nécessite de prendre quelques précautions. Les risques d'un investissement en SCPI correspondent à ceux d'un placement immobilier.

Aller plus loin

Durée

L'investissement dans les parts de SCPI doit être considéré comme un placement à long terme. Il doit être réalisé dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée minimale de placement recommandée par France SCPI est de 10 ans.

Rentabilité

Les revenus potentiels ne sont absolument pas garantis. Ils peuvent varier à la hausse comme à la baisse. Les conditions de location des immeubles peuvent évoluer de manière aléatoire en fonction de la conjoncture économique et immobilière sur la durée totale du placement.

Liquidité

La SCPI n'étant pas un actif dit coté, peut présenter un risque de liquidité comparée à d'autres actifs financiers. Les conditions de vente et de cession des parts peuvent ainsi varier en fonction de l'évolution à la hausse comme à la baisse du marché de l'immobilier et du marché des parts de SCPI.

Capital

Tous comme les revenus (aussi appelés dividendes), le capital n'est absolument pas garanti. Il peut varier à la hausse comme à la baisse et dépend de l'évolution du marché immobilier sur la durée de placement. Il est par ailleurs important de prendre en compte le délai de jouissance.

Crédit

L'obtention d'un financement pour l'acquisition à crédit de parts de SCPI n'est pas garantie et dépend de la situation patrimoniale, personnelle et fiscale de chaque souscripteur. Du fait de leur caractère aléatoire, vous ne devez pas vous baser sur les seuls revenus issus de la détention de parts de SCPI pour rembourser les mensualités. En effet, en cas de défaut de remboursement, l'associé peut être contraint à vendre ses parts de SCPI et supporter alors un risque de perte en capital. Lorsque vous devenez associé, vous supportez également un risque de remboursement de la différence entre le produit de la cession des parts de la SCPI et le capital de l'emprunt restant dû dans le cas d'une cession de parts à un prix décoté.