SCPI avec des rendements de 7%, sans risques ? Vraiment ?

Par France SCPI
Publié le | Dernière modification le
Temps de lecture : 2 min

Comme tout autre investissement, les SCPI comportent un risque lié au rendement servi. Le Taux de rendement moyen en 2018 devrait être de 4,4%. Nous observons néanmoins certaines SCPI affichent des rendement supérieurs à 7%. Replaçons donc les éléments dans leur contexte : le risque pris est supérieur et le TDVM de la pierre-papier ne doit pas être le seul critère à étudier. Le RAN et PGE, la répartition géographique et sectorielle ou le niveau de collecte sont autant d'indicateurs à regarder de très près.

SCPI avec des rendements de 7%, sans risques ? Vraiment ?
Nous recevons de plus en plus de demande d’épargnants pour des SCPI nous affirmant que le rendement n’est pas leur seul critère d’investissement. Et vous savez quoi ? Ça nous rassure d’entendre que les investisseurs débutants ou experts ne voient pas le Taux de rendement comme unique critère pour faire fructifier leurs économies. Et pour cause : ce fameux Taux (appelé TDVM pour les SCPI) ne présage en rien de la qualité de la pierre papier. Pour tous les autres qui penseraient que la rémunération d’un placement financier n’est pas corrélée à un risque, permettez-nous de revenir aux bases. En une phrase : Le rendement et le risque forment un couple indissociable et indivisible.

Retour aux classiques pour les SCPI

De manière simplifiée, lorsque vous placez vos économies sur un livret bancaire, le risque pris est très faible. En conséquence, le rendement servi par la banque le sera également. A contrario, lorsque vous achetez des actions, le risque pris est élevé. Le rendement dépendra non seulement des résultats de l’entreprise qui peuvent être très bons comme catastrophiques, mais il dépend également de facteurs exogènes (décision politique, déclenchement d’une guerre, catastrophe naturelle, etc.). Autant de raisons qui peuvent vous faire perdre beaucoup d’argent. La pierre-papier n’est pas exclue par cette règle. Et certains gérants de SCPI affichent des TDVM (Taux de Distribution sur Valeur Mobilière) de plus de 7% tordant ainsi le cou au TDVM moyen 2018 de l’ensemble des SCPI (probablement autour de 4,4%pour 2018). Etonnant ?
 
Quel investisseur averti pourrait encore croire que le risque engendré par ces SCPI affichant des taux largement supérieurs est le même que le reste du peloton ? La réponse résiderait peut-être dans le fait qu’ils soient meilleurs que les autres (Permettez-nous de douter) ou peut-être dans le fait que les actifs soient plus risqués, ce qui nous semble plus plausible. Vous ne pouvez pas prétendre à 2,5 points de plus en supportant un risque semblable à la moyenne du marché.
 
Guide pour bien investir en SCPI avec France SCPI

Les autres critères pour choisir sa SCPI

Plutôt que d’essayer de déchiffrer une grille de lecture qui se veut (volontairement ?) opaque, voici plutôt 3 indicateurs à observer pour sélectionner ses SCPI rationnellement destinés à ceux qui ne regarderaient que ce fameux TDVM :
 
  1. Le RAN (Report A Nouveau et) le PGE (Provision pour Gros Entretien) qui sont les mises en réserve chaque année d’une part du dividende en cas de coup dur ou de difficultés. Sur un portefeuille conséquent, il est de mise d’en avoir un minimum. 
  2. La répartition géographique et typologique du portefeuille. Le fait d’investir à Paris et à l’étranger ne représente pas le même risque. Le risque lié à la devise, au marché, à la conjoncture économique diffère d’un pays à l’autre. De même qu’investir dans des Bureaux est la plupart du temps moins risqué que d’investir dans des entrepôts. Attention à la profondeur du marché.
  3. Le niveau de collecte et le nombre d’années d’existence. Il parait intéressant d’observer comment la SCPI a collecté sur les dernières années. Sur quel trend se positionne-t-elle ? Une SCPI dépassant les 2 milliards d’euros de collecte en 6 ans sera peut-être en difficulté pour absorber cet afflux de manière qualitative. Quoiqu'il arrive les arbres ne poussent certainement pas jusqu'au ciel.

Pour obtenir conseils sur les SCPI, n'hésitez pas à nous contacter.

Partager cet article