La SCPI comme alternative au Fonds Euros

Par France SCPI
Publié le | Dernière modification le
Temps de lecture : 4 min

Une fois encore, les résultats du Fonds Euros ne vont pas être bons et l'année 2019 sonne certainement la fin du placement qui a connu ses heures de gloire dans les années 90 et 2000. Il devient donc urgent pour les épargnants de réorienter l'épargne investie sur ces supports. Et dans cette réorganisation, la SCPI pourrait jouer un rôle important.

La SCPI comme alternative au Fonds Euros

Bernard Delas est le Vice-Président de l’ACPR, le gendarme du secteur Banque Assurance en France. Ses déclarations dans la presse début septembre 2019 laissent présager de grands changements et des secousses sur le marché du fonds euros. En effet, lorsque celui-ci conseille aux épargnants de « Renoncer aux Fonds en euros, offrant à la fois la protection du capital et une liquidité permanente », le message est clair. Il est nécessaire de trouver une alternative au Fonds Euros Surtout quand il est suivi quelques jours plus tard des mots de Jean-Laurent Granier, PDG de Generali, dans les Echos : « Le monde du fonds euros roi est terminé ! ».

Depuis, c’est la panique générale chez les assureurs pour qui les investissements en fonds euros représentent encore 70% de la collecte en assurance vie. Et le rendement moyen 2019 des fonds en euros pourrait être compris entre 1% et 1,5%. Le risque est donc de voir les actifs gérés fondre rapidement à l’annonce des taux de rémunérations. Pour éviter les retraits massifs, les assureurs cherchent donc à trouver une alternative au Fonds Euros en réorientant l’épargne. Peine perdue : la redirection se fait surtout sur des UC (Unités de Comptes) investies généralement de manière plus dynamique. Mais ce n’est pas ce que recherchent les investisseurs particuliers.

Le placement parfait est celui qui permet d’avoir un rendement maximum avec un risque minimum. Le fonds euro ne permettant plus d’obtenir un couple risque / rendement si équilibré que dans le passé, les épargnants doivent manifestement réorienter leur épargne pour rétablir ce fameux équilibre.

La SCPI, l’alternative au Fonds Euros

Tout d’abord, la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) n’est pas nouvelle. Elle est même plus ancienne que le Fonds Euros. La pierre papier comme on l’appelle parfois, existe depuis les années 70. Le principe est simple : la SCPI investit dans l’immobilier professionnel (Bureaux, Commerces, Locaux logistiques, etc.), gère les biens mais aussi les locataires. L’épargnant ne s’occupe de rien et perçoit les revenus. Les avantages de l’immobilier sans les inconvénients.

Le taux de rendement moyen des SCPI (appelé TDVM) était de + 4,35% en 2018 et devrait avoisiner les 4,5% en 2019. De quoi faire pâlir les meilleurs fonds euros. Certaines SCPI ont même un TDVM qui dépasse très largement les 5,5%.

La stabilité du rendement des SCPI plait également aux épargnants. Depuis 30 ans et même s’il fluctue, le taux de rendement moyen des SCPI a toujours été compris entre +4% et +8%.  Malgré les crises financières et immobilières. Et cette stabilité est de plus recherchée par les épargnants.

Comparatif Performances SCPI et Fonds Euros - France SCPI

 

En résumé, la SCPI comme alternative au Fonds Euros offre :

  • Une ancienneté et un historique permettant de voir comment réagissent les SCPI en cas de turbulences sur les marchés
  • Un fort taux de rendement
  • Une stabilité dans le rendement.

La fiscalité de l’assurance-vie plus avantageuse que celle des SCPI ?

C’est vrai, depuis l’arrivée de la Flat-tax (30% d’imposition sur les intérêts) la fiscalité du contrat d’assurance-vie est plus favorable. Les revenus versés par les SCPI sont eux taxés à hauteur de la Tranche Marginale d’Imposition (TMI) à laquelle s’ajoute la CSG, CRDS (17,2% en 2019). Pour une personne dont la TMI serait de 30%, les revenus de SCPI seraient taxés à hauteur de 47,2%, presque la moitié donc. Malgré cette fiscalité importante, les SCPI demeurent aujourd’hui plus intéressantes. Même pour un contribuable dont la TMI serait de 41%.

Obtenez le Guide des SCPI avec France SCPI

Quid des SCPI à l’intérieur de l’assurance-vie ?

Il est possible d’investir dans les SCPI à travers son contrat d’assurance-vie. Mais cette manière d’acheter des parts de SCPI comporte des limites pour les épargnants :

  • La totalité des revenus ne sont pas versés à l’épargnant, l’assureur en conserve une partie.
  • Les frais de gestion du contrat sont appliqués aux montants investis sur les SCPI rajoutant donc un niveau de frais
  • Toutes les SCPI ne sont pas accessibles et l’étendue du choix dépend des accords passés entre l’assureur et les différentes sociétés de gestion.

La SCPI est l’alternative au Fonds Euros non seulement pour les avantages qu’elle procure aux épargnants mais également pour son adaptabilité aux différentes situations que rencontrent les investisseurs : investissement en démembrement (nue-propriété, usufruit), investissement à crédit en utilisant l’effet de levier de crédit, etc.

Pour savoir quelle est la manière d'investir en SCPI la plus adaptée à votre situation, vous pouvez vous rendre sur le site de France SCPI.

Partager cet article