Pourquoi Corum pourrait être racheté par une SCPI ?

Par France SCPI
Publié le | Dernière modification le
Temps de lecture : 1 min
Corum fait parti des grands projets immobiliers réalisés à la fin des années 80. Ce genre de patrimoine est de plus en plus encombrants pour les municipalités. Et on pourrait parfaitement imaginer que des acteurs fonciers comme les SCPI rachètent Corum pour y organiser un changement de destination. Dynamiser un bien en y incorporant des locaux commerciaux, un espace de coworking, une salle de sport, les SCPI savent faire pourvu que qualité et rentabilité soient au rendez-vous.
Pourquoi Corum pourrait être racheté par une SCPI ?
Corum est devenu une institution. Cet immeuble situé à Montpellier aux allures de paquebot doit régulièrement affronter les tempêtes et l’ire des Montpelliérains. Connu au-delà des frontières de l’Hérault, le bâtiment colossal a été posé là à la fin des années 80 dans une zone un peu déshéritée. Il a été Conçu par Claude Vasconi, architecte à qui l’on doit également le Forum des Halles à Paris. Le gigantesque complexe fait aujourd’hui office de Palais des Congrès et d’Opéra de la ville, le faisant ainsi rayonner au delà de la France, à l'étranger. Il est actuellement exploité par la Société Enjoy Montpellier qui y organise des événements. Mais ce genre de bâtiment mono-fonction ne répond-il pas à une logique dépassée par son temps ? Pourquoi pas imaginer effectivement que Corum serve à autre chose qu’à sa fonction originelle. Il se pourrait que dans les années à venir des boutiques y voient le jour.

Corum: Pourquoi pas un espace de coworking grâce aux SCPI ?


Pourquoi pas un espace de coworking à l’instar des tiers lieux qu’on voit fleurir partout à Paris ou dans les métropoles régionales ? Les municipalités et les Régions sont de plus en plus enclines à vendre et privatiser une partie de leur patrimoine. Et les SCPI pourraient avoir un rôle à jouer. Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier sont en effet de plus en plus intéressées par l’acquisition de ce type de biens qu’elles peuvent réussir à dynamiser. Corum pourrait, si la ville le décide, être vendu à un acquéreur capable de payer « rubis sur l’ongle ». Peu d’acheteur peut y prétendre si ce n’est les acteurs de la pierre-papier qui doivent investir les afflux considérables de liquidité des épargnants. C’est exactement le cas dans la SCPI Primovie disponible sur le site de France SCPI. Celle-ci a acquis des biens dans le secteur médical et laisse l’exploitation pour les acteurs dont c’est le métier lui permettant ainsi de tirer une bonne rentabilité de ces différents actifs.