Les 5 bonnes résolutions 2019 pour votre argent

Par France SCPI
Publié le | Dernière modification le
Temps de lecture : 2 min
Parmi les bonnes résolutions prises chaque année, peu concerne l'argent ou l'épargne. Et pourtant, elles pourraient être aussi voire plus bénéfiques que certaines sur votre santé. Ne pas perdre l'argent que vous durement gagné est déjà une bonne résolution. France SCPI vous aide avec 5 résolutions à mettre en oeuvre pour 2019
Les 5 bonnes résolutions 2019 pour votre argent
Tous les ans, le réveillon de la nouvelle année passé, chacun détermine ses bonnes résolutions qu’il essaiera de tenir avec plus ou moins de persévérance. Parmi les motivations les plus courantes, on retrouve l’arrêt du tabac, la pratique du sport ou encore la baisse de consommation d’alcool. Etrangement l’argent n’est pas ou peu concerné par ces résolutions. Et pourtant, adopter des bonnes habitudes pour ses économies peut être salutaire. Pour vous faciliter la tâche, France SCPI vous donne 5 bonnes résolutions pour votre argent. A vous de déterminer laquelle mettre en œuvre.
 

1. Mettez en place des prélèvements automatiques

 
Certaines personnes répètent à qui veut l’entendre qu’elles n’arrivent pas à mettre de l’argent de côté. Pire, elles sont incapables de dire quand et comment leurs revenus sont dépensés tant cela se passe rapidement. Et bien nous avons une solution très simple : mettez en place des prélèvements automatiques. 10€, 50€ ou plusieurs centaines d’euros, faites en sorte d’avoir un virement automatique qui alimente une enveloppe (livrets, assurance-vie, SCPI). Même si certains supports ne sont pas rémunérateurs, cela vous permettra d’économiser de manière indolore sans vous en rendre compte
 

2. Endettez-vous

 
« Les taux sont bas et ils ne peuvent que remonter ». Vous avez certainement entendu cette phrase au moins une fois au cours des 3 dernières années car il est vrai que les taux n’ont jamais été aussi bas. Cet argent pas cher, quasiment donné vous permet d’acheter des biens adaptés à votre capacité d’emprunt. Pour ceux qui auraient déjà un emprunt en cours, n’hésitez pas à le renégociez en faisant appel à des courtiers indépendants. Certains disent même qu’il ne faut s’endetter pour acheter de l’immobilier mais qu’il faut acheter un bien pour s’endetter. En plus clair, l’immobilier doit être une excuse pour s’endetter et pas l’inverse. On vous laisse méditer la-dessus et profiter de l’effet de levier de l’endettement.
 

3. Arbitrez vos fonds euros

 
Le fonds Euro est le fonds star des années 90 et 2000 dans l’enveloppe de l’assurance-vie. Les rendements étaient auparavant supérieurs à la moyenne et l’argent investi était garanti. Tout était parfait. Jusqu’au moment où la crise des Subprimes en 2007-2008 a tout destabilisé. Depuis les assureurs ont beau essayer de « relancer la machine », rien n’y fait. Les Fonds Euros ne fournissent plus le rendement des décennies précédentes. L’alternative pertinente peut être les SCPI (autrement appelées Pierre papier) pour booster la rentabilité de son contrat d’assurance-vie. Avec des rendements moyens compris entre 4 et 5%, ces fonds immobiliers sont un excellent moyen de recommencer à gagner de l’argent sans pour autant risquer les marchés actions ultra volatiles ou les produits structurés souvent opaques.
 

4. Boostez vos livrets

 
Les livrets ne rapportent rien et ce n’est pas nouveau. Cela fait quelques temps que ça dure. Et il n’y a rien de grave à placer son argent sur un compte sur livret, un PEL, un LDDS ou un livret A si cela reste un compte d’attente. Et le problème est que cet argent placé originellement en attente ne bouge plus pendant des mois voire des années. Nous recommandons toujours d’avoir, dans l’idéal, une année de revenus placée sur des enveloppes court terme pour faire face aux imprévus. Au-delà, cela fait surtout le bonheur de votre banque. Pensez à arbitrer l’excédent sur des enveloppes plus rémunératrices.
 

5. Pensez à dépoussiérer vos vieux placements

 
Les choix judicieux d’hier ne sont pas ceux d’aujourd’hui. Les décisions prises correspondent à un instant de vie pour des objectifs bien précis. Ne pas remettre en cause au moins une fois par an les enveloppes dans lesquelles vous avez investi comporte le risque de perdre de l’argent. Auditez les supports chaque année. Correspondent-ils toujours à mes besoins ? Ont-ils produit les fruits que mon banquier / mon conseiller en gestion de patrimoine m’avait promis ? Les conditions de l’enveloppe n’ont-elles pas changé ? Voilà les questions que vous devez impérativement vous poser.

Si vous avez besoin d'aide et notamment de conseils pour investir en SCPI, vous pouvez contacter France SCPI