Expatriés et épargne : la SCPI, meilleur placement.

Par France SCPI
Publié le | Dernière modification le
Temps de lecture : 2min
Comment placer son épargne et ses économies quand on est expatrié ? Comment investir en France à des milliers de kilomètres ? Investir dans l'immobilier est peut-être la bonne solution mais comment trouver le bien parfait ? Les SCPI peuvent certainement répondre à toutes ces questions. La pierre papier, l'immobilier avec les avantages sans les inconvénients.
Expatriés et épargne : la SCPI, meilleur placement.
Les français expatriés représentent plus de 2 millions de personnes dans le monde et le sont la plupart du temps pour des raisons professionnelles. Mais en France comme à l’étranger, la problématique de gestion de son épargne ou de patrimoine demeure la même. Que faire de ses économies, comment utiliser sa capacité d’épargne à bon escient ? Comment réussir à se projeter dans un pays dans lequel on est censé rester 2-3 ans maximum. Placer son argent et trouver l’enveloppe pertinente est déjà très compliqué en France. Alors lorsqu’il s’agit de le faire dans une autre langue, cela ressemble plutôt au parcours du combattant. D’autant plus avec la pression qu’engendre l’expatriation. Car qui dit « Expatriation » ne dit pas forcément « statut expatrié ». En effet, le cadre juridique dans lequel sont embauchés les français à l’étranger relève souvent du contrat local moins couteux pour les entreprises. En clair, les années passées à l’étranger ne seront pas des années cotisées pour la retraite. Absolue nécessité donc de mettre en place des solutions d’épargne.

L'immobilier, placement préféré des français

 
Le placement de cœur des français reste l’investissement immobilier, d’une part parce qu’il est très franco-français de préférer la pierre et d’autre part parce que ce type d’investissement permettra à termes d’encaisser des loyers réguliers ou plus simplement de se loger. Seul problème et non des moindres lorsqu’on est hors de France : trouver le bien, en France, qui satisfera tous les critères à commencer par le budget. Si ces conditions sont remplies, encore faut-il que le bien ait du sens en termes de rentabilité. Car si certains arrivent à acheter à distance, peu nombreux sont ceux qui arrivent à gérer les locataires ou les travaux à des milliers de kilomètres. Il est toujours possible de déléguer mais attention aux frais de gestion qui peuvent vraiment grever la rentabilité.
 

La SCPI, la solution avec les avantages mais sans les inconvénients pour les expatriés

 
La pierre-papier peut apparaitre comme la solution alternative pour les expatriés qui veulent investir dans l’immobilier sans les contraintes de gestion. La SCPI (pour Société Civile de Placement Immobilier) est une société qui achète des biens immobiliers (Bureaux, Commerces, Entrepôts, etc.), gère ces biens, et perçoit les loyers. En achetant une ou plusieurs parts de SCPI, l’épargnant acquiert indirectement ces biens sans avoir à gérer quoi que ce soit et perçoit des revenus fonciers (+4,35% en moyenne en 2018) versés directement sur son compte courant. Cette forme d’immobilier déjà répandue en France est en train de devenir le placement de référence pour les français de l’étranger.
 
En termes de formalité, la SCPI ne nécessite pas de se déplacer chez le notaire mais simplement de signer un bulletin de souscription accompagné de renseignements rendant compte de la situation patrimoniale et financière du souscripteur. Le tout pouvant être signé électroniquement. Extrêmement simple et pas contraignant surtout quand on habite de l’autre côté du globe donc.
 

Quels sont les avantages de la SCPI.

 
Evidemment, en premier lieu, le rendement qui domine celui de la majorité des placements (+4,35% en moyenne en 2018 et +6% pour certaines SCPI). Depuis 30 ans, le rendement moyen des SCPI a toujours été compris entre 4% et 8%.
La mutualisation du risque :  investir dans les SCPI, c’est avoir accès à un patrimoine réparti sur plusieurs biens et autant de locataires diluant ainsi le risque locatif. L’épargnant n’est pas exposé au risque d’un locataire mauvais payeur mais à une multitude diminuant donc la probabilité de ne pas être payé.
Ultra-accessible : l’investissement minimum étant de 300€, la pierre papier est accessible à tous. Pas besoin d’investir ou de mobiliser des sommes importantes. Il est même possible d’investir par emprunt.
Réglementé : La SCPI est un produit très surveillé et extrêmement réglementé notamment par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).
 
Pour aller plus loin sur les SCPI