Emprunt et SCPI : quelle banque solliciter ?

Par France SCPI
Publié le | Dernière modification le
Temps de lecture : 2min
Trouver un emprunt pour financer de l'immobilier est plutôt simple sauf pour les SCPI. La pierre-papier est le seul type d'immobilier pour lequel le crédit ressemble à un parcours du combattant. Depuis l'arrêt de l'activité de l'acteur historique, le Crédit Foncier, il est encore plus compliqué de trouver des financements. Pourtant des alternatives existent dans certaines banques. France SCPI vous en parle.
Emprunt et SCPI : quelle banque solliciter ?
Comme nous l’annoncions dans un précédent article, le Crédit Foncier a définitivement stoppé son activité de financement par emprunt de parts de SCPI. Il était quasiment le seul acteur à l’époque, à répondre à la demande de milliers d’épargnants. Désireux de profiter de l’effet de levier du crédit pour se lancer dans l’achat de parts de SCPI, l’entité du groupe BPCE acceptait de financer presque toutes les SCPI du marché à l’exception de quelques-unes trop exposées à l’étranger. Un de ses gros avantages concurrentiels résidait également dans le fait qu’elle n’exigeait pas de domicilier ses revenus. En contrepartie, les taux proposés étaient un peu plus élevés que ceux pratiqués dans l’immobilier résidentiel classique.
 
Le succès du Crédit Foncier résidait aussi dans le fait que les banques de réseaux principales répondaient en général à leurs clients : « Vous accorder un crédit pour financer des parts de SCPI, oui. Mais seulement des « SCPI maison ». Pour celles qui acceptaient de financer…
 
Mais depuis son arrêt d’activité, les épargnants ne savent plus vraiment vers quelle banque se tourner et pour cause : aucune banque ne se décide à prendre position sur ce marché. L’écosystème des SCPI pensait pourtant que la place laissée vide serait rapidement occupée. Surtout dans un marché et pleine expansion. A notre grande surprise et malgré une demande croissante sur l’emprunt des SCPI, les acteurs historiques du crédit comme les banques en ligne ne se montrent pas très intéressés par le sujet de la pierre papier. Les Boursorama, Fortuneo ou Monabanq estiment certainement que le sujet est trop confidentiel pour s’y lancer.
 
Mais certaines banques, plutôt que de prendre des positions fortes, se démarquent petit à petit et progressivement. Ce sont généralement des Caisses Régionales qui profitent d’une indépendance dans la stratégie comparativement à des banques nationales pour lesquelles le pouvoir est centralisé. Nous avons donc réussi à structurer une offre qui permet à tous les profils d’emprunter. Quelles que soient leurs situations : propriétaire, locataire, résident fiscal français, étranger, aucun investisseur n’est oublié. Nous en avons sélectionné plusieurs et parmi elles, une Caisse Régionale de la Banque Populaire qui prête plus volontiers plus à des français expatriés. Une autre qui ne s’occupe que des épargnants locataires, etc. Les taux quant à eux n’ont rien à envier à ceux qui étaient servis par le Crédit Foncier quelques mois plus tôt.
 
Le crédit que certains pensait terminé avec le départ du Crédit Foncier ont conclu trop rapidement. L’ultime étape après la concentration d’une offre crédit SCPI en France passera par une simplification du process. Une plus grande fluidité dans le process de demande des pièces, des signatures de demandes de prêts comme des offres définitives permettraient de donner accès au plus grand nombre aux SCPI et au crédit. La réponse viendra peut-être des banques qui ont les moyens de faire « bouger les lignes ». Mais il se pourrait qu’elle vienne également d’acteurs fintech novateurs comme Pretto, courtier 2.0 qui ne propose pas encore de financement de SCPI.
 
Si vous voulez aller plus loin et simuler votre investissement SCPI par emprunt, rendez-vous sur notre simulateur SCPI.
France SCPI peut aussi vous aider à trouver votre emprunt pour les SCPI. Vous pouvez nous contacter.