Ces propriétaires qui n’ont jamais de souci de locataires pendant les vacances

Par France SCPI
Publié le | Dernière modification le
Temps de lecture : 2 min

Devoir gérer un bien immobilier durant ses vacances peut prendre des allures de parcours du combattant. Entre les travaux, le locataire et les artisans absents, cela peut devenir compliqué. Mais pour certains propriétaires, toutes ces contraintes n'existent pas.

Ces propriétaires qui n’ont jamais de souci de locataires pendant les vacances
Les mois d’été s’écoulent tandis que la majorité des français est en vacances. Rien ne saurait gâcher ce repos bien mérité. Rien sauf une personne : un locataire. Et il n’est pas ici question d’un mauvais payeur. Il s’agit plutôt du locataire qui vous sollicite pour des petits ennuis qui prennent quand même un maximum de temps à être réglés. Malheureusement, c’est souvent lorsque vous prenez vos congés que ces petits problèmes surviennent. Les raisons sont diverses et variées : un dégât des eaux, un ballon d’eau chaude, trop de bruits dans la copropriété, entretien de l’appartement, etc. Aucun propriétaire n’y échappe. Aucun sauf une catégorie : les propriétaires de parts de SCPI.
 

Mais qu’est-ce que la SCPI ?

La SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est une société qui acquière des biens professionnels. Les actifs (bureaux, commerces, hôtels, entrepôts, etc.) qui composent son portefeuille sont loués à des entreprises et génèrent des revenus pour la SCPI. Ce type d'immobilier, souvent appelé pierre papier, existe depuis plus de 50 ans et convainc chaque année de plus en plus d'épargnants (ou d'anciens propriétaires excédés).

L’épargnant investit dans la SCPI

De son côté, l’investisseur achète une ou plusieurs parts de SCPI et en devient dès lors associé. Pas de délai d’acquisition comme dans l’immobilier classique, pas de passage chez un notaire. Il est même possible de souscrire en ligne dans les SCPI. Il est dès lors propriétaire d’une partie du patrimoine de la SCPI au prorata de son investissement. Il percevra alors des dividendes de la SCPI qui seront considérés fiscalement comme des revenus fonciers. En 2018, le rendement moyen des SCPI était de 4,35% net de tout frais. Sur les 30 dernières années, ce rendement moyen est de 6,29%. Sur le court terme comme sur des horizons plus lointains, la SCPI est un des meilleurs placements dans le monde de l’épargne.
 
Guide pour bien investir en SCPI avec France SCPI

Aucune gestion pour les associés d’une SCPI

Au-delà du très bon taux de rendement, l’avantage de la pierre papier est qu’il ne nécessite aucune gestion. Et c’est ce qui séduit les épargnants. La SCPI et son équipe de gestion s’occupe d’acheter les biens, de les gérer, de trouver des locataires, d’encaisser les loyers, de réaliser les travaux, etc. Elle gère par conséquent tout ce que le propriétaire déteste faire. Une étude réalisée en 2017 par Opinionway pour Atland a d’ailleurs révélé qu’une large majorité des français estime l’immobilier comme étant le meilleur placement. Cette même étude fait également ressortir les principaux freins à l’investissement immobilier :
 
  • La Crainte d’un locataire mauvais payeur (46%)
  • La peur des charges liées à la gestion des biens (30%)
  • Les travaux à réaliser régulièrement (18%)
La SCPI a sans aucun doute la capacité de convaincre les investisseurs qui seraient fâchés avec l’immobilier. On dit souvent de la pierre papier qu’elle est l’immobilier avec les avantages sans les inconvénients. Théorie qui se vérifie certainement entre deux propriétaires cet été : l’un devant gérer son locataire, l’autre pensant à son loyer du mois de septembre.

Si vous souhaitez investir dans des SCPI, vous pouvez contacter France SCPI.
Partager cet article