Emprunt et SCPI, désormais impossible ?

Par France SCPI, le .
Temps de lecture : 1 min
C'est annoncé : le Crédit Foncier va fermer. Coup dur pour les emprunteurs qui souhaitaient profiter de l'effet de levier du crédit pour les SCPI. C'est donc la fin d'une époque et le début d'une autre pour le financement de parts de SCPI.
Emprunt et SCPI, désormais impossible ?

On n’expliquera jamais assez l’intérêt d’emprunter pour acquérir des parts de SCPI. Le fameux effet de levier de l’emprunt permet en effet d’acquérir des parts et d’optimiser l’imposition en déduisant la part d’intérêt des mensualités sur les revenus imposables. A condition d’être accompagné d’un expert des SCPI, il est assez aisé de trouver la SCPI pertinente. En ce qui concerne le financement, c’est un autre combat. Et justement, clap de fin pour un des plus gros acteurs du marché du financement immobilier : le Crédit Foncier. Le conseil de surveillance de BPCE qui détient l’établissement aurait statué sur le sort de cet acteur historique du financement immobilier. Le contexte des taux d’intérêt particulièrement bas depuis quelques années n’ont pas permis à l’établissement de réaliser les performances attendues. Et les perspectives de remontée douce des taux ne lui permettent pas non plus de promettre aux actionnaires un avenir radieux.

Particulièrement actif dans le prêt pour les acquéreurs de parts de SCPI, le Crédit Foncier s’était spécialisé dans ce domaine sur lequel les autres banques n’osaient pas aller. Elle acceptait de financer la pierre-papier sans demander de domiciliation de compte et finançait également toutes les SCPI à l’exception de quelques-unes comme Corum Convictions qu’elle jugeait trop risquée. La contrepartie résidait dans le fait que ses taux étaient un peu plus élevés que ceux pratiqués sur la place. Elle exigeait aussi un minimum d’emprunt de 50 000€ correspondant à des mensualités comprises entre 250€ et 300€ selon la situation des clients. Ce qui pouvait être excluant et filtrant.

Le plan de départ volontaire du Crédit Foncier prévu à l’horizon 2019 remet-il pour autant en cause le financement des parts de SCPI pour les particuliers ? Très peu d’acteurs propose effectivement de financer les parts de SCPI par emprunt. On remarque néanmoins depuis quelques temps certains professionnels structurer des offres et des solutions alternatives. C’est le cas de France SCPI qui propose depuis le mois de juin aux particuliers de financer les parts de SCPI à crédit à partir de 20 000€ sans conditions, pour toutes les SCPI. Cette évolution de l’offre est exclusive à la plateforme. Parallèlement, celle-ci permet d’investir en ligne de manière totalement dématérialisée. Alors que la majorité des acteurs se retrouve bloquée sans pouvoir financer les SCPI, France SCPI est la seule plateforme indépendante capable de répondre à la demande croissante des particuliers couplée à un contexte de taux extrêmement bas.

Souscrire aux news France SCPI

Des actualités aux dernières opportunités d'investissement, l'essentiel directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous et ne manquez plus jamais rien.

Nous ne transmettrons jamais votre email à d'autres que France SCPI.

La SCPI est un moyen pour réaliser ce qu’il y a de plus important, vos projets.

Comment investir ?
L’achat de parts de SCPI est un investissement immobilier de long terme. Le capital investi et les revenus ne sont pas garantis. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus