SCPI Novapierre Italie - Pourquoi y investir ?

Par France SCPI
Publié le | Dernière modification le
Temps de lecture : 4 min

Après l'Allemagne, le Portugal ou encore l'Espagne, c'est au tour de l'Italie de voir les SCPI arriver sur son territoire. Paref Gestion avec la bien nommée SCPI Novapierre Italie annonce une stratégie axée sur des investissements transalpins dans le secteur du tourisme. Pourquoi l'Italie ? Et Pourquoi le tourisme ? Explications.

SCPI Novapierre Italie - Pourquoi y investir ?

Peu à peu, la SCPI s’impose dans le paysage de l’épargne. Face à des livrets peu rémunérateurs et des marchés boursiers trop volatiles, sa collecte bat des records, année après année. L’immobilier professionnel sur lequel investissent majoritairement les gérants de SCPI, rassemble différentes typologies d’actifs : bureaux, commerces entrepôts, locaux logistiques, hôtels, etc. L’avantage pour les épargnants est de pouvoir investir sur des classes d’actifs habituellement réservées aux institutionnels.

Cette différenciation typologique est aussi géographique : les SCPI investissent en effet dans toutes les régions de France permettant à chaque associé de diversifier son patrimoine immobilier. Mais les SCPI ne s’arrêtent pas aux frontières de l’Hexagone. Depuis une dizaine d’années, la pierre-papier diversifie ses acquisitions et investit dans l’Europe entière. L’Allemagne concentre la majorité des volumes d’acquisitions. Cet engouement pour les actifs Outre-Rhin a même donné naissance à des SCPI 100% allemandes comme Novapierre Allemagne 2 gérée par Paref Gestion. L’Espagne ou le Portugal ne sont pas délaissés : des SCPI comme Actipierre Europe  gérée par AEW Ciloger ont fait des investissements ibériques leur spécialité.

Un pays européen, pour l’instant moins investi, devrait voir sa côte monter auprès des SCPI : l’Italie. Et cela pourrait constituer une opportunité pour les acteurs de la pierre-papier. En effet, si le marché des bureaux est moins profond qu’en Allemagne, d’autres classes d’actifs pourraient convaincre. Quand on pense à l’Italie, on imagine plus volontiers des vacances qu’un voyage d’affaires. En 2018, le secteur du tourisme représente à lui seul 13% du PIB du pays, selon une étude de l’Office National Italien du Tourisme. Pour cette même année, le marché du Tourisme a généré 42 milliards €.

Pourquoi les SCPI et l’Italie ont des intérêts convergents ?

En 2018, le monde a compté 1,4 milliards de touristes et l’Europe a capté à elle seule 50% de ce flux. Le nombre croissant de voyageurs peut notamment s’expliquer par l’émergence d’une nouvelle classe moyenne asiatique. Malgré ces chiffres positifs, le marché touristique italien reste majoritairement domestique, par opposition à un marché dit international. Les nuitées sont consommées par les Italiens eux-mêmes qui restent les premiers touristes de leur pays. 

Le gérant de la SCPI Novapierre Italie nous fait justement remarquer que la proportion de fréquentation est majoritairement italienne pour plusieurs raisons: 

  1. L’offre ne correspond pas à l’attente. « Pour caricaturer, vous trouvez d’un côté, des hôtels 2 étoiles souvent désuets, sans réel service, et d’un autre côté, des clubs-camping très appréciés des italiens. Loin des standards européens, l’offre hôtelière italienne ne correspond pas à la demande des touristes internationaux ». Il y a donc une demande à satisfaire.
  2. Structurellement, la plupart de ces hôtels italiens est détenue par des familles italiennes qui possèdent chacune le leur depuis les années 70. Ces petites structures, qui constituent la majorité de l’offre, est loin d’avoir les moyens de grands groupes pour rénover leurs établissements. « Vous comprendrez que la SCPI Novapierre Italie  pourrait détenir le cash nécessaire à l’hôtellerie italienne pour monter en gamme et répondre à la demande des visiteurs internationaux » nous affirme ce même gérant.

La société de gestion Paref Gestion avec sa SCPI Novapierre Italie est encore pionnière comme elle l'était il y a quelques années avec l'Allemagne. Il est également probable de voir des SCPI italiennes naitre dans les prochaines années voire prochains mois à l’instar d’Atream Hôtels qui investit plutôt dans les hôtels nord-européens ou la SCPI Primovie qui a déjà investi en Italie sur la thématique éducative.

Dernier point important et non négligeable pour un épargnant : La fiscalité de la SCPI Italienne. Les revenus fonciers émanant d’une SCPI italienne seraient soumis à un régime fiscal beaucoup plus favorable qu’en France. Comme en Allemagne, les revenus seraient alors optimisés et fiscalisés à la source permettant d’observer une meilleure rentabilité que des SCPI purement françaises.

Découvrir la SCPI Novapierre Italie

Partager cet article